Hans Schnorf

«L'horizon et la ligne sur laquelle le regard du spectateur revient systématiquement, il est en quelque sorte la marque de référence du tableau et ne tolère aucune marge d'erreur.»

«Le cycle «transition» (2017) doit agir en catalyseur émotionnel et déclencher une sensation de profondeur, d'espace infini, de lumière, de repos et de silence. »

Hans Schnorf