Sarah Hildebrand

« Wasser », est le premier volet du projet « hope » ; ce dernier naît de la rencontre entre l’artiste et photographe Sarah Hildebrand et trois scientifiques du département d’anthropologie sociale de l‘Université de Berne, Gerhild Perl, Julia Rehsmann et Veronika Siegl .
Loin des reportages à sensations, au travers de photographies et de courts textes littéraires, « hope » témoigne avec sensibilité et révèle les traces de celles et ceux qui dépassent leurs limites physiques, émotionnelles, morales, géographiques, personnelles et espèrent, ce qui pour d’autres est une évidence, que ce soit un enfant, une vie prolongée, une vie meilleure.

« hope » fait l’objet d’une publication chez Christoph Merian Verlag, Bâle.